saut


La psychothérapie positive


La psychothérapie positive (PPT) est une approche thérapeutique basée sur les principes de la psychologie positive. Cette dernière a utilisé des méthodes scientifiques traditionnelles pour évaluer et comprendre la psychopathologie et est donc basé sur des études solides1.

La psychothérapie positive ne se veut pas exclusivement centrée sur ce qui fonctionne bien. Cette approche met autant d’attention sur le négatif que sur le positif afin d’avoir davantage d’équilibre dans la compréhension du fonctionnement du sujet.

Le but est ainsi d’avoir une psychothérapie plus équilibrée en se concentrant autant sur les forces que sur les faiblesses et en s’attachant à construire le meilleur dans la vie autant que de réparer le pire.

La psychothérapie positive cherche à comprendre et développer :

  • Les forces de caractère
  • Les émotions positives
  • Les ressources des individus
  • Les relations positives
  • Les accomplissements intrinsèquement motivés


Quels sont les objectifs de cette nouvelle approche ?


Depuis la naissance de la psychologie, l’emphase mise sur l’étude des troubles a permis l’amélioration de la connaissance des dysfonctionnements psychologiques1. Cela est primordial dans la compréhension du fonctionnement humain. La psychologie traditionnelle n’a cependant étudié qu’une moitié des phénomènes psychologiques. La psychologie positive s’emploie à comprendre l’autre moitié : les composantes du bien-être et du fonctionnement optimal.

Attention! La psychothérapie positive :


  • Ne cherche pas à remplacer les pratiques existantes
  • Ne dénigre aucunement les autres types de thérapie
  • Ne stipule pas que les autres psychothérapies sont négatives
  • Recentre davantage que réorganise les modèles théoriques


Pourquoi faire une psychothérapie positive ?



« Dans la vie quotidienne, parler de ce qui va bien rend heureux.
Chez les gens qui souffrent, parler de ce qui va bien peut guérir ce qui va mal. C'est thérapeutique ! »2
Lucie Mandeville


Quelle place donnons-nous au bonheur en thérapie ? Quand tout est « réglé », que le stress est géré, que les problèmes interpersonnels sont stabilisés et que la vie retrouve un cours normal… le travail thérapeutique prend fin. «N’hésitez pas à me recontacter en cas de besoin » dira le psychologue. Que cela veut-il dire ? Cela signifie… en cas de rechute2.

Cependant devons-nous attendre de « rechuter » pour accroître notre bonheur ? Devons-nous attendre de tomber pour comprendre comment mieux utiliser nos forces et optimiser notre fonctionnement ? Renforcer notre bien-être afin qu'il soit plus durable et plus stable est non seulement agréable… cela permet également d’éviter les rechutes !

La psychologie positive considère qu’il faut voir le phénomène dans sa totalité. Les problèmes, les dysfonctionnements, la pathologie et le malheur existent, mais il y a également des possibilités de développer une vie riche de sens et de potentialités.



Comment fonctionne la PPT?


La psychothérapie positive repose à la fois sur des échanges constructifs et sur des mises en pratiques. Elle met l'emphase sur le développement du bien-être à travers des exercices concrêts appliqués à la vie quotidienne. Ces apprentissages vont permettre, par la construction d'une banque de ressources psychologiques, de contrecarrer les symptômes tout en développant le niveau de bien-être général3.



Pour qui ?


Elle est conseillée à tous types de populations et est adaptée tant aux personnes présentant une problématique particulière qu’à celles souhaitant simplement s’épanouir davantage.



Questions pour savoir si on est heureux:


  1. En général, ma correspond-elle de près à mes idéaux?
  2. Mes conditions de vie sont-elles bonnes?
  3. Suis-je satisfait de ma vie?
  4. Jusqu'à maintenant, ai-je obtenue les choses les plus importantes que je désirais?
  5. Si je pouvais recommencer ma vie, est-ce que je la referais à peu près de la même façon2?


Alors...


Expérimentez le bonheur ! Votre bonheur augmente en apprenant.

***


Références :
1Rashid, T. (2015). Positive psychotherapy: A strength-based approach. The Journal of Positive Psychology, 10(1), 25-40.
2Mandeville, L. (2010). Le bonheur extraordinaire des gens ordinaires. Montréal: Éditions de l’Homme.
3Seligman, M. E., Rashid, T., & Parks, A. C. (2006). Positive psychotherapy. American psychologist, 61(8), 774.